mercredi, mai 31, 2006

21 : Chapitre 6- Le détour de Draco suite et fin! Enfin!!!




"Il allait dans cette direction !... Allons-y!"...

Ils regardaient partout, observant à gauche et à droite, par des fenêtres des magasins et par les portes, jusqu'à ce que Hermione indiqua quelque chose devant eux.
" C'est lui, non ... qui tourne à gauche ?"

" Quelle surprise ! "

Quand Malefoy eut jeté un coup d'œil autour de lui, il se faufila dans la ruelle des Embrumes et disparu.
"Vite ou nous le perdrons !"
"On voit nos pieds !"

s'inquiéta Hermione, alors que la cape remuait autour de leurs chevilles. Il devenait beaucoup plus difficile de les cacher tous les trois sous la cape depuis quelque temps.
"Ce n'est pas important ! hâtons-nous !"

Mais l'allée des Embrumes, la rue latérale consacrée à la magie noire, semblait complètement déserte. Ils scrutaient par chacune des fenêtres pendant qu'ils passaient, mais aucun des magasins ne semblait avoir de clients. Harry supposa qu'il c'était un peu risqué, dans ces périodes dangereuses et soupçonneuses, d'acheter des objets de magie noire… ou du moins, d'être vu en les achetant.

Hermione lui pinça très fort le bras.
" Aïe !"

"Chut ! Regarde! Il est ici !"

Ils étaient au niveau du seul magasin que Harry avait jamais visité dans l'allée des Embrumes, Barjow et Beurk, où on vendait une grande variété d'objets sinistres. Là au milieu des caisses remplies de crânes et des vieilles bouteilles on voyait Draco Malefoy, de dos, juste derrière le grand coffret noir près duquel Harry s'était caché pour éviter Malefoy et son père. À en Juger par les mouvements des mains de Malefoy, il parlait avec vivacité. Le propriétaire du magasin, Mr Barjow, aux cheveux gras, voûté, faisait face à Malefoy. Il avait une curieuse expression de ressentiment et de crainte mélangées.

"Si seulement nous pouvions entendre ce qu'ils disent !"

"Nous pouvons !... Attendez... Regardez, des oreilles à rallonge! "

"Fantastique !"


Ils relevèrent leurs têtes et écoutèrent attentivement à l'autre extrémité des cordes, par lesquelles la voix de Malefoy s'entendait forte et claire, comme une radio allumée.
"… Vous savez la fixer ?"

"Probablement ! ... Je devrais d'abord la voir. Pourquoi ne l'as-tu pas amenée au magasin ?"

"Je ne peux pas ! J'ai juste besoin que vous me disiez comment faire."

"Bon, sans la voir, je dois dire que ce sera un travail très difficile, voire impossible. Je ne peux rien te garantir."

"Non ?... Peut-être que ceci te rendra un peu plus confiant."

Il se déplaça vers Barjow et fut caché partiellement par le coffret. Harry, Ron, et Hermione étaient trop loin et trop mal placés pour l'apercevoir, mais ils pouvaient voir Barjow, dont le regard était totalement effrayé.
"Répète-le à qui que ce soit.. et tu subiras ton châtiment. Tu connais Fenrir Greyback ? C'est un ami de ma famille. Il passera de temps en temps et s'assura que tu consacre à ce problème toute ton attention."
"Il n'y aura aucun besoin de…"

"C'est moi qui décide de ça !... Bien, je ne peux en dire plus. Et n'oublie pas de me garder ça dans ton coffre-fort, j'en aurai besoin."

"Peut-être voudrais-tu le prendre dès maintenant ?"

"Non, évidemment que non, tu es stupide, petit homme, comment pourrai-je le porter dans la rue ? Simplement ne le vends pas !"

"Naturellement pas… monsieur."

"Pas un mot à qui que ce soit, Barjow, y compris ma mère, c'est OK ?"

"Naturellement, naturellement..."
Murmura Barjow, se penchant encore davantage.Le moment suivant, la cloche au-dessus de la porte tinta fortement au passage de Malefoy qui semblait très content de lui. Il passa si près de Harry, de Ron, et de Hermione qu'ils sentirent la cape se déplacer à nouveau autour de leurs genoux. À l'intérieur du magasin, Barjow est resté figé. Son sourire onctueux avait disparu. Il paraissait inquiet.

"De quoi parlaient-ils ?"
"Je ne sais pas !... Il veut réparer quelque chose … et il veut réserver quelque chose … Pouvais-tu voir ce qu'il montrait quand il a dit celui-là ?"
"Non, il était derrière le coffret…"

"Restez-là tous les deux !"
"Que vas-tu... ?"

Mais Hermione s'était extirpée de sous la cape. Elle vérifia ses cheveux dans le reflet de la vitrine, puis entra dans le magasin, en faisant tinter la cloche une nouvelle fois. Ron remit à la hâte les longues oreilles sous la porte et en passa une des extrémités à Harry.

"Hello, sale journée, n'est-ce pas ?" lança Hermione brillamment à Barjow, qui ne répondit pas, mais lui envoya un regard soupçonneux. Bavardant gaiement, Hermione flâna parmi les objets exposés pêle-mêle.

" Ce collier est-il à vendre ?"
"Si vous avez un demi-millier de Gallions !"
"Oh... heu... non, Je n'en ai pas tout à fait autant ! "
"Et… que diriez-vous de ce beau… crâne …?"

" Seize Gallions."

"Donc il est à vendre ? Il… n'est pas réservé pour quelqu'un ?"

Mr Barjow loucha vers elle. Harry avait la désagréable impression qu'il savait exactement ce qu'était Hermione. Apparemment Hermione avait eu le même jugement parce qu'elle cessa soudain toutes ses manières.

"Le fait est, que… heu… le garçon qui était ici il y a un moment, Draco Malefoy, et bien, c'est un ami à moi, et je veux lui offrir un cadeau d'anniversaire, mais s'il a déjà choisi quelque chose, je voudrai éviter de lui prendre la même, ainsi… heu…"

C'était une jolie histoire boiteuse selon Harry, et apparemment Barjow pensait de même.
"Dehors ! Sortez"
Barjow claqua la porte derrière elle et plaça un écriteau "fermé".

"Et bien ... Un test de valeur, mais il était un peu trop évident…"

"Bien, la fois prochaine tu n'auras qu'à me montrer comment faire, maître du mystère !"
Ron et Hermione se querellaient encore en arrivant près du magasin Weasley Wizard Wheezes, où ils furent forcés de s'arrêter de façon à esquiver les regards anxieux de Mrs Weasley et de Hagrid, qui avaient clairement noté leur absence. Une fois dans le magasin, Harry retira la cape d'invisibilité et la cacha dans son sac. Ils rejoignit les deux autres qui soutenaient, en réponse aux accusations de Mme Weasley, qu'ils avaient passé leur temps dans la salle de derrière, et qu'elle n'avait pas du regardé correctement.
Yaaaaaaay! C'est fini le chapitre 6!!!

5 commentaires:

Anonyme a dit...

Enfin, la fin. Ton blog est super T'es doué pour mettre en scènele livre. Les décors sont cools et ça respecte bien le livre. Moi qui l'a prété en ce moment, j'adore pouvoir le relire grâce à ton blog. Bravo et bonne continuation.

tipoual a dit...

Hihihi! Comme tu dis, enfin la fin!
Ça a été extremement long faire le 6eme chapitre... Contente que ça te plaise! Je vais commencer le 7eme dès l'instant, j'avais très hâte de terminer cette journée dans le chemin de la Traverse...

Alors merci, je continue! :)

klr a dit...

dsl mais moi jvois pas la moitier meme les 3/4 des image que tu mes ... c dommage ...

tipoual a dit...

Arght! Est-ce qu'il y en a d'autres à qui ça arrive? Ou est-ce qu'il y en a qui réussissent à tout voir?
Peut etre qu'il faut laisser un peu de temps, le temps des chargements des images...

Anonyme a dit...

C'est troptroptroptroptrop génial !!! je love trop ! t'es trop forte!!!j'ai attendu ce chapitre looooongtemps ! tout est trop bien fait, les décors, les personnages, les bulles...sauf hagrid, qui est un peu trop mince !encore bravo !
kiss
loulou