mercredi, mai 31, 2006

22 : Chapitre 7- Le club de Slug



Harry passa une partie de la dernière fin de semaine de vacances à méditer sur la signification du comportement de Malefoy dans l'allée des Embrumes. Ce qui le dérangeait le plus était le regard satisfait affiché sur le visage de Malefoy en quittant le magasin. Rien de ce qui rendait Malefoy heureux ne pouvait être une bonne nouvelle. À son découragement, cependant, ni Ron ni Hermione ne semblaient s'intéresser autant que lui aux activités de Malefoy. Ou même, après quelques jours, ne prenaient plus la peine d'en discuter.

"Oui, j'ai déjà reconnu que c'était louche, Harry !... Mais n'avions nous pas convenu qu'il pourrait y avoir beaucoup d'explications?"

"Peut-être a-t-il cassé sa Main de Gloire... Rappelle-toi ce qui est arrivé au bras de Malefoy ?"

"Mais quand il a dit : n'oublie pas de le garder dans le coffre-fort ? ... Il ne parlait plus à Barjow d'objets cassés, et Malefoy voulait les deux."

" Tu comptes maintenant ?" lança Ron, essayant maintenant de gratter la saleté sur le manche de son balai.

"Ouais, je le fais ... Le père de Malefoy est à Azkaban. Tu ne penses pas que Malefoy voudrait se venger ?"


"Malefoy, se venger ? Que peut-il faire ?"

"Je suis d'accord, je ne sais pas !... Mais il prépare quelque chose et je pense que nous devrions le prendre au sérieux. Son père est un Mangemort et… "

Harry s'interrompit, regardant fixement par la fenêtre derrière Hermione, sa bouche ouverte.
Une pensée venait de lui passer par la tête.


"Harry ?... Qu'est ce qu'il y a ?"
" Ta cicatrice ne te fait plus mal, n'est-ce pas ?"

"C'est un Mangemort !... Il remplace son père comme Mangemort !"


"Malefoy ? Il a seize ans, Harry! Tu penses que Tu-Sais-Qui laisserait Malefoy se joindre à lui ?"


" Ça semble très peu probable, Harry, qu'est-ce qui t'incite à penser…?"

"Chez Madame Guipure… Elle ne l'a pas touché, mais il a hurlé et écarté son bras loin d'elle quand elle s'apprêtait à remonter sa manche. C'était son bras gauche. Il porte les stigmates de la marque des ténèbres !"

Ron et Hermione se regardèrent.

"Ouais..."

"Je pense qu'il voulait simplement s'en aller, Harry !"

"Il a montré à Barjow quelque chose qu'on ne pouvait pas voir... quelque chose qui a sérieusement effrayé Barjow. C'était la marque, je le sais… il a montré à Barjow qui il était, vous avez vu à quel point Barjow a pris cela au sérieux !"

Ron et Hermione échangèrent un autre regard.

"Je ne suis pas sûre, Harry..."

" Ouais, je ne crois quand même pas que Tu-Sais-Qui a laissé Malefoy se..."

Gêné, mais absolument convaincu d'avoir raison, Harry se saisit d'une pile des robes de Quidditch dégoûtantes et quitta la pièce. Mme Weasley les avait pressés depuis plusieurs jours à ne pas attendre le dernier moment pour laver leur linge et pour emballer leurs affaires. Sur le palier, il rentra dans Ginny, qui revenait dans sa chambre avec un tas des vêtements fraîchement lavés.

"Si j'étais toi, je n'entrerais pas dans la cuisine en ce moment !... Y a beaucoup de Flegme dans les parages."

"Je ferai attention de ne pas tomber dedans !"

Harry était sûr, en entrant dans la cuisine de trouver Fleur assise à la table la de cuisine, faisant des projets pour son mariage avec Bill, alors que Mme Weasley la regardait, de mauvaise humeur, par-dessus un tas de choux de Bruxelles s'épluchant eux-mêmes.

"... Bill et moi avons décidé d'avoir seulement deux demoiselles d'honneur, Ginny et Gabrielle feront un très bel ensemble. J'ai pensé les habiller avec de l'or pâle, le rose naturellement serait du plus mauvais goût sur Ginny !"

"Ah, Harry! ... Bien, Je voulais t'expliquer les consignes de sécurité prises pour le voyage à Poudlard demain. Nous aurons encore des voitures du ministère, et des Aurors nous attendront à la gare."


" Est-ce que Tonks sera là ?" demanda Harry, en déposant ses vêtements de Quidditch.


"Non, je ne le pense pas, elle est en poste quelque part ailleurs d'après Arthur."


"Elle se laisse un peu aller, Tonks ... une grande erreur si vous voulez mon avis !"

"Oui, merci ... Tu ferais mieux de continuer, Harry, je veux que vos malles soient prêtes ce soir, si possible, ainsi nous n'aurons pas la bousculade habituelle de dernière minute."

Et effectivement, leur départ le lendemain matin fut plus simple que d'habitude. Les voitures de ministère se placèrent juste devant le terrier alors qu'ils attendaient, leurs malles prêtes. Le chat de Hermione, Pattenrond, installé sans risque dans son panier de voyage. Hedwige et Coquecigrue, le hibou de Ron, ainsi que Arnold, la nouvelle houpette-pygmée pourpre de Ginny, dans leurs cages.

"Au revoir, à tous !"
...Salua Fleur, s'apprêtant à les embrasser. Ron se précipita, plein d'espoir, mais Ginny lui fit une jambette et Ron tomba, étendu dans la poussière aux pieds de Fleur.
Furieux, le visage rouge et maculé de saletés, il pénétra dans la voiture sans dire au revoir.
Il ne trouvèrent pas Hagrid les attendant gaiement à la gare de King Cross. À la place, il y avait deux sinistres personnages, des Aurors barbus dans des costumes foncés de Moldus qui les suivirent dès qu'ils descendirent de voiture, et entrèrent dans la gare sans parler.
À suivre...

3 commentaires:

Azura a dit...

Le chapitre est très bien fait(comme tout les autres:))et Hermione n'a plus le truc noir autour des yeux. Bravo!

ps.tu les a trouvé ou les cage?

tipoual a dit...

Merci Azura!

Les cages noires viennent de vamplife, qui est maintenant fermé :(, ou sinon sur TSR (payant) et celle à hamster sur the simzone :http://www.thesimszone.co.uk/files/index.php?Section=53

Uo-chan a dit...

toutes mes félicitations! je suis tombée sur ce site par hasard et je te fais la révérence! quel travail, moi je n'aurais jamais autant de patience! continue! je t'encourage!