vendredi, janvier 27, 2006

12: Chapitre 5- Un exces de flegme

Harry et Dumbledore s'approchèrent de la porte arrière du terrier, encadrée de l'étalage familier des vieilles bottes de Wellington et des chaudrons rouillés. Harry pouvait entendre des poulets endormis glousser doucement dans un hangar voisin. Dumbledore frappa trois fois et Harry vit quelque chose soudainement bouger derrière la fenêtre de la cuisine.
"Qui est là?" demanda une voix nerveuse qu'il reconnut comme celle de Mrs. Weasley.
"Annoncez-vous!"


"C'est Dumbledore et Harry."


La porte s'ouvrit immédiatement. Mme Weasley se tenait là, petite, dodue, et portant une vieille robe de ménage verte.


" Cher Harry! Merci, Albus, tu m'as fais peur, tu m'avais dit de ne pas vous attendre avant demain matin!"

"Nous avons eu de la chance ! ... Slughorn s'est montré beaucoup plus persuasif que je ne l'espérais.
Grâce à Harry, bien sûr. Ah, bonjour, Nymphadora!"


Harry regarda tout autour et vit que Mrs Weasley n'était pas seule, en dépit de l'heure tardive. Une jeune sorcière au visage pâle en forme de cœur et aux cheveux couleur souris était assise à table tenant une grande tasse entre les mains.
"Bonjour, Professeur... Salut, Harry."


"Salut, Tonks."


Harry trouva qu'elle semblait fatiguée, voire malade, et il y avait quelque chose de forcé dans son sourire. Évidemment, son aspect était moins coloré que d'habitude sans sa chevelure généralement rose bonbon.

"Je suis mieux ! ... merci pour le thé et la compagnie, Molly"

"S'il vous plaît, ne vous occupez pas de moi !... Je ne peux pas rester, j'ai des affaires pressantes à discuter avec Rufus Scrimgeour."

"Non, non, je dois aussi partir !... Bonne nuit…"

"Ma chérie, pourquoi ne viendrais-tu pas dîner ce week-end, Remus et Fol-oeil viennent... ?"


"Non, vraiment, Molly... merci pour tout... Bonne nuit à tous."


Tonks s'empressa de sortir dans la cour, passant près de Dumbledore et de Harry. Au bout de quelques pas, une tâche scintilla et elle y disparut dans un filet d'air. Harry nota que Mrs Weasley était préoccupée en la regardant.

"Bon, je te reverrai à Poudlard, Harry... Prends soin de toi, Molly, je suis à ton service."

Il fit un signe à Mrs Weasley et suivit Tonks, et disparut précisément au même endroit. Mrs Weasley ferma la porte sur la cour vide et dirigea Harry par les épaules vers la lanterne sur la table pour l'examiner.

"Tu es comme Ron !... Tous les deux, vous donnez l'impression d'avoir été étiré à l'aide d'un sort. Je jurerais que Ron a grandi de quatre pouces depuis la dernière fois que je lui ai acheté des robes longues pour d'école. As-tu faim, Harry?"

"Oh oui !" dit -il, réalisant soudain qu'il avait effectivement très faim.


"Assieds-toi, mon chéri, je t'apporte quelque chose tout de suite."


Au moment où Harry s'asseyait, un chat à la fourrure rousse et à la face aplatie s'installa sur ses genoux. Une fois qu'il fut bien installé, il se mit à ronronner.

"Alors Hermione est ici?" demanda-t-il heureux en chatouillant Pattenrond derrière ses oreilles.

"Oh oui, elle est arrivée avant hier !" répondit Mrs Weasley, frappant sur un grand pot de fer avec sa baguette. Le pot bondit sur le fourneau avec un bruit de sonnerie et commença à bouillonner immédiatement. "Ils sont tous au lit, naturellement, nous ne t'attendions pas à cette heure. Tiens voici… "

Elle tapa de nouveau sur le pot. Celui-ci se souleva dans les airs, s'envola vers Harry, s'inclina. Mrs Weasley plaça un bol sous le bec verseur pour recueillir le flot épais de soupe à l'oignon fumante.

" Veux-tu du pain, mon chéri ?"


"Oui, merci Mrs Weasley !"


Elle fit onduler sa baguette par-dessus son épaule ; un morceau de pain et un couteau arrivèrent avec élégance sur la table. Une fois que le pain se fut découpé en tranches et que le pot de soupe retourna sur le fourneau, Mrs Weasley alla s'installer de l'autre côté de la table.


"Alors tu as réussi à persuader Horace Slughorn de prendre ce travail ?"


Harry acquiesça de la tête, sa bouche était tellement pleine de potage bien chaud qu'il ne pouvait pas parler.

"il a été mon professeur et celui d'Arthur ! Il était à Poudlard depuis longtemps, il avait commencé à peu près en même temps que Dumbledore, je crois. Il t'a plu ?"

Sa bouche toujours pleine de pain, Harry gesticula et fit un mouvement de dénégation avec la tête.

"je comprends ce que tu veux dire !" remarqua Mme Weasley, inclinant la tête sagement. "naturellement il peut être charmant quand il veut l'être, mais Arthur non plus ne l'a jamais beaucoup aimé. Le ministère était dans les petits papiers de Slughorn un de ses anciens favoris, pour lequel il était toujours près à lever la jambe, mais il n'a jamais eu beaucoup de temps pour Arthur… Il ne devait pas penser qu'il était suffisamment au-dessus du panier. Et bien, cela te montre juste, que même Slughorn fait des erreurs. Je ne sais pas si Ron t'en a parlé dans ses lettres… c'est assez récent… mais Arthur a eu une promotion !"

Il n'était que trop clair que Mrs. Weasley avait éclaté de joie en le disant.
Harry avala une grande quantité de potage très chaud et pensa qu'il pouvait sentir des boursouflures se former dans sa gorge. "C'est formidable!" réussit-il à dire.

"Tu es gentil !"
Oui, Rufus Scrimgeour a créer plusieurs nouveaux bureaux. Cela devenait nécessaire avec la situation actuelle, et Arthur est à la tête du bureau pour la détection et la contrefaçon des sorts de défense contrefaits et des objets de protection. C'est un énorme travail, il a dix personnes sous ses ordres maintenant!"


"C'est quoi exactement?"


" Bien, tu vois, dans la panique causée par Tu-Sais-Qui, des objets bizarres sont apparus partout sur le marché, des objets qui sont censés protéger les gens contre Tu-Sais-Qui et contre les Mangemorts. Tu peux imaginer le genre de choses... des prétendus breuvages magiques de protection qui sont en fait du jus de viande avec un peu de jus de plantes en plus, ou des instructions pour des sorts défensifs qui font en réalité tomber les oreilles... Bien, les malfaiteurs sont principalement des personnes comme Mundungus Fitscher, qui n'ont jamais été capable de faire un vrai travail honnête un seul jour dans leur vie et maintenant qui tirent profit de la peur actuelle, et les arnaques vraiment méchantes augmentent de plus en plus. L'autre jour Arthur a confisqué une boîte de Scrutoscopes maudit qui ont été presque à coup sûr plantés par un Mangemort. Ainsi tu vois, c'est un travail très important, et je lui dis qu'il est complètement idiot de regretter les bougies d'allumage, les grille-pain et tous les autres déchets des Moldus."
Mrs Weasley finit son discours avec un regard sévère, comme si Harry avait suggéré qu'il était normal de regretter des bougies d'allumage.


"Est-ce que Mr. Weasley est encore à son travail?"


"Oui. En fait, il est un petit peu en retard… Il a dit qu'il serait de retour vers minuit… "
Elle tourna son regard vers une grande horloge qui était maladroitement perché sur une pile de feuille dans un panier à linge à l'extrémité de la table. Harry la reconnut immédiatement : Il y avait neuf mains sur lesquelles étaient inscrits les noms de chacune des membres de la famille. Elle était habituellement accrochée au mur du salon des Weasley, mais sa position actuelle suggérait que Mrs Weasley avait commencé à la porter partout dans la maison avec elle. Chacune s de ces neuf mains se dirigeait maintenant "péril mortel."


" Elle est comme ça depuis un moment maintenant !" remarqua Mrs. Weasley, d'une voix peu convainquante, " depuis que Tu-Sais-Qui est revenu. Je suppose que tout le monde est en danger mortel maintenant... Je ne pense pas que ce soit juste notre famille… Mais je ne sais pas qui d'autre a une horloge comme celle-ci, alors je ne peux pas vérifier.
Oh!" Avec une soudaine exclamation elle indiqua l'horloge avec son doigt. La main de Mr Weasley indiquait en déplacement. "Il vient !"

Et en effet, un moment plus tard il y eut des coups frappés à la porte de derrière. Mrs Weasley se leva précipitamment et alla vers la porte. Avec une main sur la poignée et son visage collé contre le bois elle demanda doucement, "Arthur, est ce toi ?"

"Oui !... Mais je dirais la même chose si j'étais un Mangemort, chérie. Pose la question!"

"Oh, honnêtement… "


"Molly!"

"Bien, bien… Quelle est ta plus chère ambition?"


"Découvrir comment les avions volent."


Mme Weasley inclina la tête et tourna la poignée, mais apparemment Mr Weasley s'appuyait fortement sur l'autre côté de la porte, parce qu'elle resta fermée.


"Molly ! Je dois d'abord te poser une question !"


"Arthur, vraiment, ceci est complètement idiot…"


"Comment aimes-tu que je t'appelle quand nous sommes seuls ensemble?"

Même sous la faible lumière de la lanterne Harry pourrait dire que Mrs Weasley était devenue rouge vif. Il se sentit lui-même soudain très chaud autour des oreilles et du cou, et engloutit à la hâte son potage, cognant sa cuillère contre le bol aussi fort qu'il pouvait.

"Mollybranly !" chuchota, mortifiée, Mrs Weasley dans la fente au bord de la porte.


"Correct!... Maintenant tu peux me laisser entrer !"

Mrs. Weasley ouvrit la porte pour laisser passer son mari, un sorcier mince, chauve, aux poils roux portant des lunettes extravagantes et un long manteau poussiéreux.

"Je ne vois toujours pas pourquoi nous devons subir cela à chaque fois que tu rentres à la maison ... Je veux dire, un Mangemort pourrait tout aussi bien t'avoir extirpé la réponse avant de te personnifier!"


"Je sais, chérie, mais ce sont les ordres du ministère, et je dois montrer l'exemple. Ça sent le bon… c'est de la soupe à l'oignon ?"


Mr Weasley se tourna vers la table.
"Harry ! Nous ne t'attendions pas avant le matin !"

Ils se serrèrent la main, et Mr Weasley s'affala sur la chaise près de Harry pendant que Mrs Weasley lui servait un bol de potage.

"Merci, Molly. Ce fut une nuit difficile. Un idiot s'est mit à vendre des médailles de métamorphose. En les mettant juste autour de son cou on peut changer d'aspect à volonté. Cent mille déguisements, tout ça pour dix Gallions!"

"Et que fait réellement cet objet quand tu le portes ?"

" La plupart du temps tu deviens juste d'une couleur orange assez désagréable, mais un couple des personnes s'est également vu poussé des excroissances comme des verrues partout sur le corps. Comme si à Ste Mangouste il n'y avait pas déjà assez à faire !"


"Cela ressemble à des sortes de chose que Fred et George trouveraient drôle... Es-tu sûr…?"


"Naturellement que je le suis!... Les garçons ne feraient pas une chose pareille maintenant, pas quand les gens ont désespérément besoin de protection!"

"C'est à cause des médailles de métamorphose que tu rentre tard ?"


"Non, nous avons eu vent d'un méchant sort explosif touchant les éléphants et les châteaux, mais heureusement le groupe d'intervention de l'application des lois de la magie l'avait neutralisé avant que nous soyons arrivés… "

Harry cacha un bâillement derrière sa main.
"Au lit !" ordonna Mrs Weasley. "Je t'ai préparé la chambre de Fred et George, tu l'auras pour toi tout seul !"


"Pourquoi, où sont-ils?"

"Oh, ils sont sur le Chemin de Traverse, ils dorment dans le petit appartement juste au-dessus de leur magasin de farces et attrapes car ils sont très occupés!... Je dois dire que, je ne les approuvais pas au début, mais ils semblent avoir le sens des affaires ! Allons, mon chéri, ta malle est déjà là-haut !"

"'Bonne nuit, Mr Weasley !"
prononça Harry, en repoussant sa chaise. Pattenrond sauta légèrement de son coussin et sortit furtivement de la salle.


"Bonne nuit, Harry !"


Harry vit Mrs Weasley jeter un coup d'œil sur l'horloge dans le panier à linge sur leur gauche en sortant de la cuisine. Toutes les mains étaient de nouveau sur "péril mortel."
À suivre...

4 commentaires:

Ituff (Mie) a dit...

Bravo, Vie ! Oublie pas de me tenir au courant pour les modifications et je l'enverrai à mes contacts MSN.

Bye !!

Mie

Anonyme a dit...

jador mé ioré pa le chapitre 20 ???ou le chapitre ou dumbledore il meur ??? bon, mis a par sa c GENIAAAAAAAAL !!!!!

tipoual a dit...

Pour le chapitre 20, faut être patient! Je ne suis rendue qu'au 6 eme. Mais il viendra! promis!

Anonyme a dit...

coucou!!
je suis une super fan d'harry Potter et je trouve que ce site est TROP TROP TROP génial!!
j'ai lu le chapitre 20 (un p'tit bout), ça à l'air SUPER!!!!
Comment tu fais ça ???

Kiss
loulou