jeudi, mars 09, 2006

18 : Chapitre 6- Le détour de Draco- suite

"Vous avez eu tout ce que vous vouliez ?"

"À peu près ... Tu as vu les Malefoy ?"

"Ouais... Mais ils ne causeraient pas… d'ennuis sur le Chemin de Traverse, Harry. Ne t'inquiète pas d'eux."

Harry, Ron, et Hermione se regardèrent, mais avant qu'ils puissent convaincre Hagrid de ne pas être si confiant, Mr, Mrs Weasley et Ginny apparurent, les bras pleins de paquets lourds de livres.

"Tout va bien ?... Vous avez vos robes longues ? Partons alors, nous pourrons faire un saut chez l'apothicaire et chez Eeylops sur le chemin du magasin de Fred et de George… allons-y, maintenant… "

Ni Harry ni Ron n'avaient besoin d'ingrédient à acheter chez l'apothicaire, sachant qu'ils ne suivraient plus le cours de potions, mais tous les deux devaient acheter de grandes boîtes de graines pour leurs hiboux Hedwig et Coquecigrue au centre commercial des hiboux d'Eeylops. Puis, tandis que Mme Weasley vérifiait sa montre chaque minute ou presque, ils allèrent plus loin le long de la rue à la recherche du Weasley Wizard Wheezes, le magasin de farces et attrapes de Fred et George.

"Nous ne resterons pas trop longtemps !" prévint Mrs Weasley " Nous faisons juste un petit tour et ensuite nous retournons à la voiture. Nous devrions y être bientôt, voici le numéro quatre-vingt-douze… quatre-vingt-quatorze..."

"Whouah !!!

Tranchant sur les façades ternes et silencieuses des boutiques voisines, la devanture de Fred et Georges frappait l'œil comme un feu d'artifice. Les rares passants regardaient les vitrines, et quelques personnes avaient fait halte, transfigurées. La vitrine de gauche était éblouissante et pleine d'un assortiment des marchandises qui tournaient, sautaient, clignotaient, rebondissaient, et poussaient des cris perçants. Les yeux de Harry commençaient à se remplir de larmes. La vitrine de droite était recouverte par une gigantesque affiche, rouge sombre comme celle du ministère, mais décorée avec des lettres jaunes clignotantes :

POURQUOI ETES-VOUS INQUIET A CAUSE DE TU-SAIS-QUI? VOUS DEVRIEZ VOUS INQUIÉTER POUR T'EN-CROTT'-QUI-- LA SENSATION DE CONSTIPATION QUI SAISIT LA NATION !

Harry commença à rire.
Il entendit une sorte de faible gémissement près de lui et regarda autour de lui pour voir Mrs Weasley qui regardait, ahurie, l'affiche. Ses lèvres remuaient silencieusement en lisant le mot T'en-Crott'-Qui.

"Ils seront assassinés dans leurs lits!"

"Non ils ne le seront pas !... C'est brillant !"

Et lui et Harry se dirigèrent vers le magasin. Il a été plein de clients. Harry ne pouvait pas s'approcher des étagères. Il regarda autour de lui, apercevant des boîtes empilées jusqu'au plafond. D'un côté, on voyait des boîtes de Snackboxes que les jumeaux avaient perfectionné pendant le leur dernière année inachevée à Poudlard. Harry nota que le nougat Nez-en-sang était le plus populaire, avec une seule boîte restante sur l'étagère de gauche. D'un autre côté, il y avait plein de fausses baguettes magiques, les meilleurs marchés permettant simplement une transformation en poulet de caoutchouc ou en slip une fois qu'on l'avait agitée. Les plus chères battant l'utilisateur imprudent autour sur la tête et sur dans le dos. On trouvait également un assortiment varié de boîtes de plumes, qui s'encraient toutes seules, qui vérifiaient l'exactitude des sorts, ou qui donnaient des bonnes réponses. Un espace s'était dégagé dans la foule, et Harry pu s'approcher du comptoir, où un groupe d'adorables enfants d'une dizaine d'années observaient un petit bonhomme en bois monter lentement des marches jusqu'à une potence. L'ensemble était perché sur une boîte sur laquelle était écrit : Bourreau réutilisable à charmer ou il se balancera !

recommandé comme charme nocturne

Hermione était parvenue à s'approcher d'une grande affiche près du comptoir et lisait l'information au dos d'une boîte sur laquelle on voyait une image très colorée d'une belle jeune fille se pâmant sur un bateau de pirates.

Un simple incantation et vous entrerez dans un merveilleux rêve de trente minutes, très réaliste, facile à réaliser pour tout sorcier moyen et pratiquement indétectable (les effets secondaires sont une expression idiote et radotage mineur). Interdit aux moins de seize ans.
"Tu sais, c'est vraiment la magie extraordinaire !"
"Pour ça, Hermione, tu peux en prendre une gratuitement."

Un Fred rayonnant se tenait devant eux, portant une robe longue magenta (dans ce cas-là, elle est bleue) qui jurait magnifiquement avec ses cheveux flamboyants.
"Comment vas-tu, Harry ?... Qu'est-il arrivé à œil, Hermione ?"

"Votre longue-vue catcheuse !"

“Oh mon dieu, je l'avais oubliée. .."

Il sortit un tube de sa poche et le lui tendit. Elle le dévissa délicatement pour voir une pâte jaune épaisse.

" Tapote juste un peu dessus ce bleu sera parti dans une heure !.. Nous avons dû trouver un solvant acceptable pour les contusions. Nous essayons la plupart de nos produits sur nous-mêmes."

"C'est pour me soigner ?"
Raahhh j'ai pas le temps de continuer pour ces temps-ci... Je reviens le plus tôt possible, promis!Avant mai j'espère!
sinon,

Joyeuses Pâques!!!
(merci Aria pour ton avatar!!!)

6 commentaires:

tipoual a dit...

Avertissement :
Pour la suite, j'ai enfin trouvé des cheveux adaptés pour Hermione!!! :P

Parlant de suite, elle s'en vient, j'ai eu des difficultés suite à la nouvelle extension. Maintenant c'est réglé et j'y travaille sur la suite!

Anonyme a dit...

Interesting website with a lot of resources and detailed explanations.
»

Anonyme a dit...

Interesting website with a lot of resources and detailed explanations.
»

Anonyme a dit...

Your site is on top of my favourites - Great work I like it.
»

Anonyme a dit...

I love your website. It has a lot of great pictures and is very informative.
»

Anonyme a dit...

Very pretty site! Keep working. thnx!
»